Odélie Gagnon-Proulx
Au boulot!,  Entrevues inspirantes

Odélie Gagnon-Proulx : portrait d’une jeune entrepreneure

Odélie Gagnon-Proulx a démarré son entreprise avant même de finir ses études. Portrait d’une femme jeune et inspirante.

Odélie est une jeune entrepreneure que j’ai rencontrée sur un groupe Facebook. J’ai eu un coup de coeur pour son parcours. Possiblement parce que tout comme moi, elle est dans le domaine du marketing! J’étais bien contente de pouvoir lui poser des questions à partager sur le blogue! On aime bien les femmes inspirantes comme Odélie!

1. Odélie, peux-tu nous parler de toi en quelques lignes?

Salut, je me présente, Odélie. Je viens tout juste de terminer un baccalauréat en administration des affaires, dans la concentration marketing, à l’Université de Sherbrooke.

Je suis une jeune professionnelle, sérieuse et travaillante, mais aussi une personne curieuse, pétillante et créative. J’adore passer du temps avec mes amis et ma famille, cuisiner, aller au cinéma et relaxer au spa. Je vis présentement à Brossard.

2. Tu es une passionnée du marketing. Qu’est-ce qui t’attire dans ce domaine?

Ça me fascine de constater comment le marketing peut être créateur de valeur pour les entreprises. C’est comme un beau mélange entre la psychologie, la sociologie, la communication, l’économie et le management.

Pour ma part, je me spécialise davantage dans la stratégie, la gestion de marques, le marketing digital et la gestion de projets. Avec le marketing, il y a toujours façon d’être plus créatifs, d’optimiser nos stratégies.

3. Tu as fondé ton entreprise, l’agence Saint-Laurent, une agence de marketing spécialisée en stratégies numériques, il y a environ un mois. Pourtant, tu n’as toujours pas terminé tes études. Qu’est-ce qui t’a motivé à démarrer ton entreprise avant d’avoir de l’expérience sur le terrain?

Mon parcours universitaire a été tellement riche! Pendant les dernières années, j’ai eu la chance de vivre beaucoup d’expériences pratiques, qui m’ont donné près de deux ans d’expérience concrète sur le marché du travail.

En plus d’avoir réalisé trois stages de quatre mois dans des entreprises différentes, je me suis impliquée à plusieurs niveaux à l’École de gestion et j’ai participé à des compétitions interuniversitaires. Notamment, à l’hiver dernier, j’ai participé au concours de la Relève marketing de l’Association des agences de communication créative (A2C). Avec mon équipe, nous avons élaboré un plan de marketing pour VIA Rail et nous avons gagné la première place sur cinq universités québécoises participantes.

Au final, j’ai tellement appris et je suis plus que prête à appliquer et à prouver ce que je peux faire.

4. T’arrive t’il de vivre le sentiment de l’imposteur ? Si oui, comment arrives-tu à y faire face?

De façon générale, je suis une personne assez confiante de mes compétences, mais évidemment, il m’arrive de vivre des incertitudes aussi. Pour y faire face, j’essaie juste de restée concentrée sur la big picture, comme on dit.
Il y a quelques années, je suis tombée sur la citation « The world is so much bigger than your brain, stop living inside your head ». Immédiatement, ça a résonné pour moi. Il faut laisser aller certaines choses, surtout celles sur lesquelles on n’a pas de pouvoir dessus. Maintenant, je suis beaucoup plus axée vers les solutions.

5. Quels sont les plus grands défis auxquels Odélie doit faire face au quotidien en tant qu’entrepreneure?

Comme mon entreprise est en démarrage, je dirais que le plus grand défi qu’on vit à l’agence est d’atteindre une première masse critique de clients. Présentement, on rencontre un bon nombre de clients potentiels par semaine, c’est même assez impressionnant à ce niveau. Et parmi ceux-ci, je peux affirmer que la grande majorité apprécie nous rencontrer et la valeur qu’on leur apporte, mais ce n’est pas tout le monde qui a le budget marketing pour s’offrir nos services, même si en ce moment on est plutôt agressifs. De plus, certains sont déjà pris dans des contrats avec d’autres agences. Alors, on tente de s’accommoder à eux.

6. Quelle est la qualité principale qu’il faut avoir quand on est une jeune femme qui se lance en entrepreneuriat?

Pour n’importe quel entrepreneur ou travailleur, je dirais qu’il ne faut pas sous-estimer l’importance d’un bon réseau de contact. Ça peut sembler bénin comme ça, mais à long terme, c’est tellement vrai que tu ne sais jamais quand tu vas avoir besoin de l’aide de quelqu’un, que ce soit pour un service ou même une simple recommandation.

Je dis souvent même qu’un bon homme ou femme d’affaires, ce n’est pas nécessairement un expert ou un spécialiste, mais quelqu’un qui sait bien s’entourer.

7. Odélie, quel conseil donnerais-tu à un.e étudiant.e qui désire démarrer son entreprise?

Évidemment au début, c’est sûr que ça prend une idée qui te passionne, mais plus que ça, il faut juste se lancer. Beaucoup de personnes attendent un moment ou un produit parfait, mais personnellement je crois beaucoup plus aux processus itératifs et agiles.

Le but, c’est de faire la mise en marché de ton entreprise ou de tes produits et services, puis de les optimiser avec le temps. Au début, il ne sera pas parfait, c’est un produit minimum viable. Cependant par la suite, améliore toi selon ce que disent tes clients, ton entourage et le marché. Écoute des podcasts, fais des formations et parle avec des experts de ton secteur d’activité. Les marchés sont si dynamiques et évolutifs, c’est selon moi un des meilleurs moyens de pouvoir demeurer pertinent.

8. Où te vois-tu dans 5 ans?

Pour moi, c’est assez simple. Dans 5 ans, je me vois toujours travailler en marketing dans la région de Montréal, mais davantage sur des projets d’envergure. Je veux toujours pouvoir être en mesure de créer des solutions de marketing innovantes, audacieuses et évocatrices, pour créer de la valeur pour les entreprises. C’est vraiment ça, ma passion!

 

Site internet : https://www.agencesaintlaurent.ca/
Facebook : https://www.facebook.com/agencestl/
LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/agencesaintlaurent/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *